Le crâne des sangliers : un nouveau modèle expérimental pour comprendre les débuts de la domestication