Anaïs Marrast soutiendra sa thèse le 28 février au MNHN