Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Présentation de l’UMR > Équipes

Équipe 2 - PREmiers Systèmes AGro-sylvo-pastoraux Européens : émergences, domestications, adaptations et recompositions

publié le , mis à jour le

Direction  : Marie Balasse, DR CNRS
Membres de l’équipe :
Alcolea Gracia Marta , post-doctorante
Averbouh Aline, CNRS
Balasse Marie, CNRS
Bemilli Céline, INRAP
Brassard Colline, doctorante
Bréhard Stéphanie, MNHN
Coubray Sylvie, INRAP
Cucchi Thomas, CNRS
Dufraisse Alexa,CNRS
Dufour Elise, MNHN
Harbers Hugo, doctorant
Lefèvre Christine, MNHN
Le Neün Manon, doctorante
Neaux Dimitri, post-doctorant
Salavert Aurélie, MNHN
Vigne Jean-Denis, CNRS

Au-delà de la question des origines (où, quand ?) des domestications, l’équipe PRESAGE s’attachera à décrire les expressions biologiques et les modalités de la relation entre l’homme et le végétal/l’animal, dans le continuum du sauvage au domestique. Un objectif majeur est de mettre l’accent sur la variabilité des systèmes agro-sylvo- pastoraux en réponse à la diversité environnementale, climatique et culturelle du territoire européen. En cherchant à comprendre l’adaptabilité des techniques et des pratiques, à l’échelle séculaire ou millénaire, cette équipe apportera sa contribution aux grandes problématiques que développent conjointement le Muséum et le CNRS-INEE face aux changements globaux actuels et futurs. Une meilleure intégration des approches archéozoologiques et archéobotaniques autour de la notion d’échelle sera privilégiée. Le périmètre chronologique, centré sur la transition sociétale et environnementale du Néolithique, inclura également l’Epipaléolithique et le Mésolithique dans lesquels elle s’enracine, et l’âge du Bronze ancien, qui en découle.

Périmètre géographique : l’Europe

Périmètre thématique et chronologique
- Modalités d’émergence et d’adaptation du mode de vie néolithique en Europe ; variabilité des systèmes agro-sylvo-pastoraux en réponse aux diversités environnementale et climatique du territoire
- Néolithique (Epipaléolithique et Mésolithique ; âge du Bronze ancien)

ANR DOMEXP, dir. T. Cucchi

Les axes

  • Axe 1 - Adoption du mode de vie néolithique en Europe : dynamique de diffusion, résilience, plasticité
    1.0. les racines épipaléolithiques 
    1.1. La fin du Mésolithique en Europe : quelles contributions à la néolithisation du point de vue de l’exploitation des animaux et des plantes ?
    1.2. Dynamiques régionales de l’apparition de l’agriculture en Europe
    1.3. Le chien, le cochon, le pavot et le pommier, des domestications européennes : origine, devenir, statut économique et culturel dans l’Europe néolithique
  • Axe 2 - Acclimatation des espèces et adaptation des pratiques
    2.1. Expérimentation des processus initiaux de la domestication
    2.2. Acclimatation des rythmes biologiques des animaux domestiques
    2.3. Adaptation des rythmes et pratiques aux contextes de montagne 
  • Axe 3 - Intrication des systèmes agro-sylvo-pastoraux, échelles de gestion et de production
    2.1. Physionomie de la forêt néolithique, dans ses composantes végétales et animales
    2.2. Interdépendance entre élevage et cultures végétales
    2.3. Echelles de production et de gestion, systèmes de partage

Réserve culturelle Linnés Råshult, Suède , projet PEPS Löväng, dir. A. Dufraisse