Partenaires

CNRS


Search


Home > Annuaire

ROUSOU Maria

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209 du CNRS
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
UMR 7209, MNHN-CNRS
CP 56, 55 rue Buffon
75005 Paris (France)
33 (0)6 52 46 18 29

maria.rousou@edu.mnhn.fr






Statut
Doctorante, Muséum national d’Histoire naturelle et University of Cyprus (co-tutelle)

Thèmes de recherche
Exploitation des ressources végétales et impact environnemental des premiers peuplements humaines à Chypre : approches anthracologique et carpologique
Les premières communautés sédentaires apparaissent sur l’île de Chypre, situé en Méditerranée orientale, il y a environ 10 000 ans, sous la forme de villages affichant une proximité culturelle avec le Proche-Orient. Ces premiers peuplements sédentaires ont évolué dans des écosystèmes méditerranéens dont ils ont exploité les ressources. Mon étude de thèse vise à étudier à travers les vestiges botaniques (charbon de bois, fruits et graines) de trois sites du Néolithique, Ayios Tychonas-Klimonas (env. 9500 BC), Parekklishia-Shillourokambos (8400-7000 BC) et Khirokitia (7000-5500 BC), les pratiques d’exploitation de la flore locale à des fins d’alimentation, de construction ou de combustible. Parallèlement à la reconstitution paléo-environnementale, la thèse étudiera les pratiques de gestion de la biodiversité et leur impact sur les formations végétales, les aires d’approvisionnement des ressources naturelles et la composition des communautés végétales visitées. Enfin, l’étude vise à estimer l’influence des pratiques agro-pastorales sur l’ouverture du paysage et le rôle du feu dans ces pratiques, comprendre la gestion de ressources ligneuses et évaluer le rôle des fruits et graines sauvages dans l’alimentation de l’homme au cours du Néolithique précéramique à Chypre.

Sujet de thèse
: Exploitation des ressources végétales et impact environnemental des premiers peuplements humaines à Chypre : approches anthracologique et carpologique. Sous la direction de : Margareta Tengberg (UMR 7209, CNRS-MNHN) et Ourania Kouka (Archaeological Research Unit, University of Cyprus).

Parcours universitaire
2018- : Doctorat, MNHN

2016-2018 : Master 1 et 2, spécialité « Quaternaire et Préhistoire » de la mention « Évolution, Patrimoine Naturel et Sociétés » (parcours bioarchéologie), Muséum national d’Histoire naturelle

2012-2016 : Licence d’Histoire et Archéologie, Formation : Archéologie, University of Cyprus

Rapports
Rousou M. 2018 : Identification des restes archéologiques du genre Pistacia L. Approches morphologique et morphométrique traditionnelle et géométrique. Mémoire de Master 2 de la spécialité « Quaternaire et Préhistoire » du Master « Evolution, Patrimoine Naturel et Sociétés » du Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, juin 2018.