Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Présentation de l’UMR > Équipes

Équipe 3 - Patrimoines Culturels et naturels des sociétés Européennes et Méditerranéennes

publié le , mis à jour le

Direction  : Véronique Zech-Matterne, CR CNRS
Membres de l’équipe :
Bailon Salvador, CNRS
Balasse Marie, CNRS
Bandelli Alessio, INRAP
Bemilli Céline, INRAP
Ben Makhad Sammy, doctorant
Bouchaud Charlène,CNRS
Boulen Muriel, INRAP
Callou Cécile, MNHN
Clavel Benoit,CNRS
Coubray Sylvie, INRAP
Derreumaux Marie, CRAVO
Dufraisse Alexa, CNRS
Frère Stéphane, INRAP
Grouard Sandrine, MNHN
Huchet Jean-Bernard,CNRS
Jouanin Gaëtan, CRAVO
Lepetz Sébastien, CNRS
Métreau Laetitia, post-doctorante
Morand Nicolas, doctorant
Pradat Bénédicte, INRAP
Robin Opale, INRAP
Ruas Marie-Pierre, CNRS
Yvinec Jean-Hervé, INRAP
Zech-Matterne Véronique, CNRS

Les thématiques de l’équipe PaCEM « Patrimoines Culturels et Naturels des Sociétés Européennes et Méditerranéennes » ont un ancrage géographique européen et méditerranéen. Le cadre chronologique débute à la fin de l’âge du Bronze et se poursuit jusqu’aux périodes contemporaines préindustrielles. Des passerelles sont donc établies avec les équipes PRESAGE (PREmiers Systèmes AGro-sylvo-pastoraux Européens : émergences, domestications, adaptations et recompositions) et DeBATH (Dynamiques de la Biodiversité Anthropisée au Tardiglaciaire et à l’Holocène), de manière à bien saisir les conséquences des évolutions qui opèrent entre la transition Mésolithique-premières sociétés agricoles en Europe et la grande vague d’introduction de nouvelles espèces et de nouvelles techniques que l’on observe durant l’âge du Bronze moyen. Les changements économiques, techniques et culturels qui résultent de la conquête islamique à l’ouest et qui s’expriment notamment en Afrique du Nord (Maroc, Égypte) et en Espagne constituent une thématique transversale avec l’équipe SAPOA « Sociétés, Animaux et Plantes, Orient, Afrique ». Les champs d’investigations s’étendent à l’Europe avec un fort ancrage en France métropolitaine et est élargi aux lieux de la construction de l’Europe moderne (notamment dans l’est de l’Europe, les Caraïbes et les Amériques post-colombiennes). Ils touchent aux transferts de plantes et d’animaux et de modèles agro-pastoraux entre la France et les Amériques, et à leur perception par les sociétés européennes du monde moderne à l’origine de ces circulations.

périmètre géographique : France métropolitaine, Europe occidentale, espaces de la construction de l’Europe moderne, pourtour méditerranéen
périmètre thématique et chronologique : fin âge du Bronze - période contemporaine pré-industrielle

Les axes

  • Axe 1 : Diversité des productions et des pratiques agro/sylvo/pastorales, dynamiques de l’agrobiodiversité.
    - Transformations et gestion de l’espace forestier
    - Transferts de techniques, introductions de nouvelles espèces animales et végétales et de produits, acclimatation, domestications aux périodes historiques
    - Élevage, agriculture et environnement
    - Objets façonnés en matières dures d’origine animale
  • Axe 2 : Histoire économique, sociale et culturelle de l’alimentation
    - Pratiques, tabous et interdits
    - Circuits d’échanges - Approvisionnement
    - Le partage du corps. Histoire des techniques, transformations/conservation des produits
  • Axe 3 : Plantes et animaux dans les pratiques cultuelles et funéraires
    - Sacrifices et repas rituels en contexte de sanctuaires
    - Animaux et plantes dans les pratiques funéraires

zones d’études de l’équipe PaCEM