Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Projets financés

LabEx BCDiv

par Christine LEFEVRE - publié le , mis à jour le

Les 1ères Rencontres du LabEx BCDiv :

Les 17 & 18 septembre prochains, se tiendront les 1ères Rencontres du LabEx BCDiv intitulées « Nature et culture : origine et devenir », au Grand Amphithéâtre du Muséum (GAM). Ces rencontres sont dédiées à la mémoire de Robert Barbault.

Ces journées auront pour objectif de présenter les résultats des projets financés dans le cadre du 1er appel à projets de BCDiv. Les exposés s’articuleront autour de 4 thématiques : Biodiversité et inventaires , Relation Homme – Nature , Mécanismes évolutifs et Histoires évolutives .

Ce sera également l’occasion de faire un point sur les grands équipements financés par le LabEx BCDiv et les collaborations qu’il entretient avec le service des Editions Scientifiques ou encore le soutien au Masters et au e-learning.

Enfin, elles se clôtureront par une table ronde animée par les membres du Conseil Scientifique de BCDiv autour de la question « Société et environnement : comment répondre aux défis du changement global ? ».
L’accès à ces journées se fait sur simple inscription à bcdiv@mnhn.fr
Téléchargez le programme :

Programme 1ères Rencontres 2014 de BCDiv



Plus d’infos sur le site du LabEx BCDiv


Présentation de BCDiv :

En septembre 2010, poussée conjointement par la Présidence du Muséum et la Direction de l’InEE, l’unité a pris l’initiative de coordonner un projet de LabEx intitulé « Diversités biologiques et culturelles : origines, évolution, interactions, devenir ». Elle était en effet en position de force, au sein du Muséum, et dans la communauté nationale et internationale, pour mener à bien cette action, en raison de son dynamisme, de son rayonnement, et de sa thématique, à la croisée des sciences humaines et sociales et des sciences de l’environnement.
BCDiv réunit près de 400 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs de dix UMR et d’une UMS du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN). Toutes les UMR concernées sont également contractualisées avec l’Institut Écologie & Environnement du CNRS (InEE). Les personnels impliqués représentent 60% des forces de recherche du Muséum, et 10% de celles de l’InEE.
Le projet vise une approche interdisciplinaire des interactions passées et présentes entre sociétés et biodiversité, fondée sur les sciences humaines, sociales, biologiques et historiques. Il tire son originalité et sa force des immenses collections et bases de données du MNHN et de son expertise unique dans la description et la comparaison des objets et des patrons de diversité. BCDiv contribue de façon substantielle à l’effort international pour ralentir l’érosion de la biodiversité. BCDiv explore trois systèmes connectés :
- la diversité de l’homme et des comportements de ses sociétés envers la biodiversité, ainsi que les processus à l’origine de ces diversités ;
- les patrons de la diversité biologique, de l’organe aux communautés et aux écosystèmes, et le processus de naissance et de régulation naturelle de cette diversité ;
- la diversité et la complexité des interactions entre les systèmes biologiques et socio-culturels, analysée à travers la construction de la « niche anthropique », grâce à la quantification de la sensibilité et de la résilience des différentes composantes du système dans une grande diversité de situations, et grâce à différents systèmes de modélisation.
BCDiv explore ces trois domaines sur la durée de l’histoire de la Planète, à différentes échelles de temps, des origines de la biodiversité protérozoïques aux grandes crises de diversité paléontologique, et de la diversification originelle des cultures à l’impact de la néolithisation ou de l’industrialisation.

Programme 1ères Rencontres 2014 de BCDiv