Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Annuaire

LEFÈVRE Christine

Archéozoologie - Adaptations maritimes -Oiseaux - Mammifères marins - Patagonie australe - Tromelin - Pérou (Désert de Sechura) - Iles Aléoutiennes

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209 du CNRS
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
case postale 55
55 rue Buffon
75005 Paris (France)
33(01) 40 79 32 84
lefevre@mnhn.fr






Statut
Professeur du Muséum national d’Histoire naturelle

Principales fonctions
- Archéozoologue, spécialiste des oiseaux et des mammifères marins
- Chargé de la collection ostéologique d’oiseaux et des collections de mammifères marins du Muséum national d’Histoire naturelle
- Responsable scientifique de l’Ensemble de collections Vertébrés du Muséum national d’Histoire naturelle
- Responsable de l’équipe Milieux littoraux et ressources aquatiques de l’UMR 7209
- Membre du Conseil de laboratoire de l’UMR 7209

Thèmes de recherche
Archéologue de formation, je suis spécialisée en archéozoologie. À travers l’étude des restes osseux issus de fouilles archéologiques, mes travaux visent à contribuer à documenter l’histoire des interactions entre groupes humains, biodiversité et environnements. Le cadre de mes recherches se situe en milieux insulaires (Patagonie australe, île de Tromelin, îles Aléoutiennes) et côtiers (nord du Pérou). Les groupes humains étudiés sont des sociétés de chasseurs-collecteurs dont les pratiques traditionnelles ont perduré jusqu’à des époques très récentes de nos temps historiques ou des groupes confrontés à des situations extrêmes dans un environnement réputé hostile. Je m’intéresse plus particulièrement à la colonisation des rivages côtiers et à la place des ressources marines animales dans l’alimentation et le développement des sociétés humaines.

Travaux en cours
1. RELATIONS HOMMES-OISEAUX EN PATAGONIE AUSTRALE
Membre de la Mission archéologique française de Patagonie (Ministère des Affaires étrangères/CNRS/MNHN) depuis 1982. Responsable de l’étude archéozoologique des restes aviaires.
La mission archéologique française de Patagonie explore depuis 35 ans les territoires maritimes de l’extrême sud du cône sud-américain, décryptant l’origine du peuplement et les modes de vie des occupants de cette région. L’adaptation maritime observée dans les gisements les plus anciens remonte à quelques 6000 ans et a perduré dans ses grandes lignes jusqu’à l’arrivée des Européens en 1520.
L’étude des restes aviaires de près de 50 assemblages a montré que les oiseaux constituaient un complément régulier à l’exploitation des mammifères marins, des poissons et des coquillages. Le nombre de taxons chassés est limité, il s’agit d’espèces côtières ou pélagiques, souvent grégaires, en général abondantes à proximité des sites, témoignant ainsi d’une chasse spécialisée et opportuniste.

2. LES NAUFRAGES DE TROMELIN : ARCHEOLOGIE D’UNE SURVIE
Membre du programme « Esclaves oubliés. Naufrage de l’Utile sur l’île de Tromelin - 1761 » (GRAN/INRAP/CNRS/MNHN). Co-responsable de l’étude des restes animaux.
En 1761, l’Utile, une flûte de la Compagnie française des Indes orientales, transportant des esclaves malgaches destinés à être vendus à l’île de France (l’actuelle île Maurice), fait naufrage sur Tromelin, îlot sablonneux à 450 km au nord-est de Madagascar. Le 26 septembre 1761, les membres de l’équipage regagnent Madagascar sur une embarcation de fortune, trop petite pour embarquer également les esclaves ayant survécu au naufrage. Quinze ans plus tard, le 29 novembre 1776, l’enseigne de vaisseau Tromelin sauvera les derniers survivants : sept femmes et un bébé de huit mois.
Tromelin représente un cas rare d’étude d’un groupe humain confronté à un environnement inhospitalier non choisi. La connaissance exacte de la durée du séjour et du nombre d’occupants de l’îlot fixe un cadre précis pour reconstituer les pratiques mises en œuvre pour la survie de ce groupe. Quatre campagnes de fouilles ont permis de retrouver les installations des naufragés et les vestiges de ces 15 ans de séjour durant lesquels les seules ressources alimentaires ont été des oiseaux de mer (sternes, noddis, fous), des tortues vertes et des poissons.

3. ÉCONOMIE DE SUBSISTANCE DANS LE DESERT DE SECHURA
Membre du programme « L’homme andin et le désert : paléoenvironnement et exploitation des ressources naturelles sur la côte nord du Pérou » (CNRS/MNHN/Institut français d’Études andines). Responsable de l’étude archéozoologique des restes d’oiseaux et de tortues.
On connaît peu et mal l’occupation humaine préhispanique sur la côte du nord du Pérou, qui présente actuellement un environnement désertique considéré comme contraignant, voire hostile. Ce programme a pour objectif d’approfondir ce que l’on sait des relations entre l’Homme et son environnement dans ce contexte, à travers l’exploitation des ressources naturelles. Nos recherches se situent dans le désert de Séchura où l’Homme s’est installé dès l’époque Précéramique.

4. ARCHEOLOGIE ET PALEOBIOLOGIE DES ILES ALEOUTIENNES
Les recherches menées depuis 1991 dans les îles Aléoutiennes ont permis de préciser la carte et la chronologie du peuplement humain et d’en documenter le paléoenvironnement. Une cinquantaine de sites ont fait l’objet de sondages, 250 échantillons ont été datés, indiquant une colonisation humaine de l’archipel débutant il y a 9000 ans dans les îles orientales, 3000 ans plus tard dans la partie centrale de l’archipel, puis il y a quelques 3200 ans dans les plus occidentales des îles.
Les résultats archéozoologiques ont montré une exploitation des mammifères marins variable selon les contextes, une pêche et une exploitation des coquillages omniprésentes, et une chasse aux oiseaux spécialisée sur un nombre limité de taxons.

Encadrement
Doctorants : Noémie Tomadini

Parcours
Diplômes universitaires :
- Doctorat de l’Université de Paris 1 (1989)
- HDR (2011)

Postes :
- Août 1989 à novembre 1994 : assistante au Laboratoire d’Anatomie comparée du Muséum national d’Histoire naturelle
- Novembre 1994 à octobre 2013 : maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle.
- Depuis novembre 2013 : professeur au Muséum national d’Histoire naturelle.

Principales publications
- Siegel-Causey D., Lefèvre C. & Savinetskii A. B., 1991. Historical Diversity of Cormorants and Shags from Amchitka Island, Alaska. The Condor, 93 : 840-852.
- Lefèvre C., 1993-1994. Las aves en los yacimientos del archipiélago del Cabo de Hornos y del Seno Grandi. Anales del Instituto de la Patagonia, 22 : 123-136
- Corbett D., Lefèvre C. & Siegel-Causey D., 1997. The Western Aleutians : cultural isolation and environmental change. Human Ecology, 25 (3) : 459-479
- Corbett D., West D. & Lefèvre C. (dir.), 2010. The people at the end of the world : the Western Aleutian Project and the archaeology of Shemya. Aurora, Alaska Anthropological Association Monograph Series VIII, 297 pp. (15 chapitres).
- Lefèvre C., 2010. Bird in maritime hunters-gatherers subsistence : case studies from Southern Patagonia and the Aleutian Islands. In : W. Prummel, J.T. Zeiler & D.C. Brinkhuizen éds., “Birds in archaeology” Proceedings of the Sixth Meeting of the ICAZ Bird Working Group (Groningen, août 2008), Groningen Archaeological Studies 10 : 117-130.
- West D., Hatfield V., Wilmerding E., Gualtieri L. & Lefèvre C., (dir.), 2012. The people before : the geology, paleoecology and archaeology of Adak Island, Alaska. British Archaeological Reports 2322, Archaeopress, Oxford, 325 pp. (16 chapitres).
- Laroulandie, V. & Lefèvre C., 2014. Use of avian resources by the forgotten slaves of Tromelin Island (Indian Ocean). International Journal of Osteoarchaeology 24(3 - Special Issue on Birds and Archaeology : New Research):407-416.
- Lefèvre C. & Laroulandie, V., 2014. Avian skeletal part representation : a case study from Offing 2, a hunter-gatherer-fisher site in the Strait of Magellan (Chile). International Journal of Osteoarchaeology 24(3 - Special Issue on Birds and Archaeology : New Research):256-264.
- Goepfert, N., Christol, A., Gutiérrez, B., Wuscher, P., Béarez, P., Lefèvre C. & Mogollón, V., 2016. La ocupación prehispánica del desierto de Sechura (Perú) : evolución de un territorio marginal frente a los cambios medioambentales. In Las sociedades andinas frente a los cambios pasados y actuales. Dinámicas territoriales, crisis, fronteras y movilidad, edited by N. Goepfert, S. Vásquez, C. Clément and A. Christol. Actes et Mémoires de l’Institut Français d’Etudes Andines. vol. 43. IFEA-UNT-LabEx DynamiTe, Lima.
- Manin, A. & Lefèvre C., 2015. The use of animals in Northern Mesoamerica, between the Classic and the Conquest (200-1521 AD). An attempt at regional synthesis on central Mexico. Anthropozoologica 51(2):127-144.

Responsabilités administratives et scientifiques
Secrétaire de l’International Council for Archaeozoology (ICAZ)

Publications C. Lefèvre