Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Annuaire

DUFRAISSE Alexa

Gestion du bois, écosystèmes forestiers, systèmes agro-sylvo-pastoraux, Europe tempérée, Holocène, dendro-anthracologie, méthodes, expérimentation, référentiels ethno-archéo-biologiques

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209 du CNRS
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
case postale 56
55 rue Buffon
75005 Paris (France)
33(01) 40 79 32 96

alexa.dufraisse@mnhn.fr




Statut
Chargée de recherche au CNRS, 1ère classe

Principales fonctions
- Bioarchéologue, spécialisée en anthracologie et en dendrologie
- Membre élu de la section 31 - Hommes et milieux : évolution, interactions - du Comité national du CNRS (2016-2021)

Thèmes de recherche
Les charbons de bois archéologiques, résidus du bois de chauffage mais aussi du bois d’œuvre et des pratiques de fourrage de feuilles d’arbre, constituent un enregistrement précis des modes d’exploitation des boisements anciens. Ma recherche s’intéresse à la gestion du bois (combustible, architecture) et à son système de relations complexes avec les contextes sociaux, techniques, économiques et environnementaux. Je travaille essentiellement en Europe tempérée, en système de plaine et de montagne. La fourchette chronologique s’étend de la fin du Mésolithique à la période gallo-romaine.

Ma recherche s’articule autour de trois axes dont la finalité permet de caractériser les stratégies d’exploitation du bois en relation avec les autres stratégies alimentaires, et d’appréhender leurs significations socio-économique et écologique :

(1) Les modalités d’exploitation du bois - cet axe a pour objectif de caractériser la collecte du bois, c’est-à-dire de définir les critères de sélection, les usages et les savoir-faire, la valorisation des ressources ou encore la gestion des territoires quotidiens.

(2) La caractérisation des boisements et l’impact des exploitations sur ces derniers - ce deuxième axe consiste à caractériser les boisements au sein desquels l’exploitation a eu lieu, avec les transformations qui en résultent, que l’exploitation du bois ait été opportuniste ou contrôlée. Il s’agit par exemple de définir la part de la diversité spécifique exploitée, ou encore la physionomie des boisements (structure, densité, degré de fragmentation, etc.).

(3) Développement d’outils méthodologiques - ce dernier axe consiste à mettre en place des outils dendrologiques, écologiques et biogéochimiques applicables à l’anthracologie. Cette approche repose d’une part sur des dispositifs expérimentaux pour valider les outils et définir leurs champs d’application. D’autre part, je m’appuie sur l’étude de systèmes agroforestiers actuels, hérités du passé, pour l’élaboration de référentiels « ethno-archéo-biologiques », selon une approche systémique intégrée regroupant de nombreuses spécialités de l’archéologie environnementale.

Travaux en cours
- LÖVÄNG : De l’arbre à la forêt domestiquée : pratiques de gestion et systèmes agroforestiers. Potentiel de l’archéobiologie (AO PEPS PAYSAGE, 2016)
- TROGNES : L’arbre paysan aux mille usages : reconnaissance des stigmates anatomiques du taillis et de l’étêtage. Perspectives anthracologiques (AO ATM du MNHN, 2016)
- DICAR : Gestion forestière et climats au Néolithique : approche dendro-isotopique sur charbons de bois (AO CARESE-SU (Sorbonne Universités), en co-direction avec TT Nguyen Tu, UMR 7619, 2015-2017
- DENDRAC : Développements d’outils dendrométriques appliqués à l’anthracologie : étude des relations homme-ressources-environnement (ANR JCJC 2010-2015)

Enseignement
- Master Recherche « Évolution, Patrimoine Naturel et Sociétés », spécialité Quaternaire et Préhistoire (QP) parcours Archéologie et Biodiversités- QP 21 Sociétés, pratiques et environnements : approches bioarchéologiques.
- Master Systématique, Evolution, Paléontologie (SEP)- SEP 43 Arbre et bois
- Université Paris-Sorbonne Paris IV, Master Recherche « Archéologie : textes, terrain, vestiges », séminaire de Méthodologie : Sciences et Techniques – Archéobotanique
- Master d’Archéologie et Paléoenvironnements, Université de Strasbourg

Encadrement de thèses
- F. Baton (2014-2017). Dendrologie isotopique sur charbons de bois archéologiques : cadrage méthodologique, reconstructions paléoclimatiques et gestion forestière au Néolithique dans le Nord de la France. UPMC/MNHN - Résumé de la thèse
- A. Dupin (2013-2016) Impact des productions en bois d’œuvre et en bois de feu sur les forêts franc-comtoises entre le XVe et le début du XXe siècle. Université de Franche-Comté
- N. Nocus (2012-2014). Forêts et Sociétés dans les régions planitiaires et collinéennes de l’Alsace du Néolithique au haut Moyen Âge : Approche dendro-anthracologique. MNHN/PAIR

Parcours
2006 Chargée de recherche au CNRS
2002 Doctorat, Laboratoire Chrono-environnement, Besançon

Principales publications
A. Dufraisse, S. Coubray, O. Giurardclos, A. Dupin, M. Lemoine (accepté). Contribution of tyloses quantification in earlywood oak vessels to archaeological charcoal analyses : estimation of a minimum age and influences of physiological and environmental factors Quaternary International
A. Dufraisse, S. Coubray, O. Girardclos, N. Nocus, M. Lemoine, J.-L. Dupouey, D. Marguerie (accepté). Anthraco-typology as a key approach to past firewood exploitation and woodland management reconstructions. Dendrological reference dataset modelling with dendro-anthracological tools. Quaternary International.
O. Girardclos, A. Dufraisse, J.L. Dupouey, S. Coubray, J. Ruelle, C. Rathgeber (accepté). Improving identification of coppiced and seeded trees in past woodland management by comparing growth and wood anatomy of living sessile oaks (Quercus petraea). Quaternary International
F. Baton, TT. Nguyen Tu, S. Derenne, A. Delorme, F. Delarue, A. Dufraisse (accepté). Seasonal climatic variations recorded by ring d13C of archeological charcoals. The contributions of a case study from the Neolithic settlements of Lake Chalain (Jura, France) and its limitations. Quaternary International.
Dufraisse A. Viellet A. Duplaix-Rata A., Schaal C. et Pétrequin P. (2016) Territoires et gestion de la forêt autour du lac de Clairvaux. P. et A. Pétrequin (dir.), Clairvaux et le "Néolithique Moyen Bourguignon", Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté et du Centre de Recherche archéologique de la Vallée de l’Ain, p. 1364-1374
Salavert A. et Dufraisse A. (2014). Understanding the impact of socio-economic activities on archaeological charcoal assemblages in temperate areas : comparative analysis of firewood management of two Neolithic societies of Western Europe (Belgium, France). Journal of Anthropological Archaeology, 35 : p. 153-163.
Dufraisse, A. (2014). Relation entre modes de collecte du bois de feu et état du milieu forestier : essai d’application du principe du moindre effort. In : R.-M. Arbogast and A. Greffier-Richard (eds), Entre archéologie et écologie, une Préhistoire de tous les milieux. Mélanges offerts à Pierre Pétrequin. Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2014, 526 p. (Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, 928 ; série « Environnement, sociétés et archéologie », 18), p. 493-504.
Dufraisse A. et Garcia-Martinez M.S. (2011). Mesurer les diamètres du bois de feu en anthracologie. Outils dendrométriques et interprétation des données, Anthropobotanica (2), p. 1-18.
Dufraisse A. (2008). Firewood management and woodland exploitation during the late Neolithic at Lac de Chalain (Jura, France), Vegetation History and Archaeobotany, 17 (2) : 199-210.
Dufraisse A. (2002). Salt springs exploitation study in Franche-Comté (France) : contribution of charcoal, Journal of Archaeological Science, 29, p. 667-675.

Publications A. Dufraisse