Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > À la une

Les métiers de l’alimentation en Méditerranée occidentale, pratiques culinaires et traditions alimentaires

par Myriam Méziou - publié le

Colloque international les 5 & 6 avril 2017 à la Casa de Velázquez à Madrid, avec l’intervention de 2 membres de l’UMR équipe SPH.

Le 5 avril, Marie-Pierre RUAS : "Les témoins archéobotaniques sur les héritages et les spécificités dans l’économie agro-vivrière du Maroc antique et médiéval"

Le 6 avril, Jérôme ROS et Carole PUIG : "Productions vitivinicoles en Roussillon antique et médiéval à la croisée des sources archéologiques, archéobotaniques et historiques"

L’alimentation occupe une place majeure dans les activités des communautés, qu’elles soient l’œuvre de professionnels ou qu’elles s’insèrent dans le cadre domestique. Cette importance se traduit par la multiplicité et la diversité des processus et des savoir-faire de production, de transformation et de commercialisation des aliments. Les variations spatiales ou temporelles, séparant la production de la consommation, conduisent à interroger les modalités de ravitaillement et de commercialisation des denrées, ainsi que la saisonnalité des produits.

L’approche pluridisciplinaire et multiscalaire, sur la longue durée et sur un espace géographique vaste, vise à étudier les spécificités des métiers de bouche et à mettre en relief les acteurs qui organisent le fait alimentaire depuis la production jusqu’à la consommation, en passant par la transformation et la commercialisation. Il s’agit d’estimer les évolutions dans le temps, en s’interrogeant sur les ruptures ou les continuités liées à trois phénomènes historiques majeurs : la romanisation du bassin méditerranéen, l’établissement du Dar-al-Islam et la diffusion de nouveaux produits suite à la découverte des Amériques. L’objectif est aussi de percevoir des similitudes ou des spécificités locales ou régionales liées aux ressources locales ou aux dimensions confessionnelles.

Programme Colloque Madrid
Affiche colloque