Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > À la une

Une pêche à l’espadon vieille de 7000 ans sur la côte nord du Chili

par Myriam Méziou - publié le

Le sujet fait l’objet d’un article à paraitre dans Journal of Anthropological Archaeology :
"Billfish foraging along the northern coast of Chile during the Middle Holocene (7400-5900 cal BP)." par Béarez P., Fuentes-Mucherl F., Rebolledo S., Salazar D. & Olguin L., 2016.

Si une adaptation maritime précoce est bien connue sur la côte Est de l’Amérique du Sud, les preuves de navigation et d’exploitation de grands animaux marins, indicatrices de techniques d’approvisionnement spécialisées, restent rares. Dans le désert côtier d’Atacama, au Nord du Chili, les sites archéologiques montrent qu’au cours de l’Holocène Moyen l’économie des populations reposait principalement sur les ressources marines. Toutefois, l’étude récente d’un amas coquillier (Zapatero - 7400-5900 cal BP) indique que non seulement les mollusques, poissons et mammifères marins littoraux étaient exploités, mais qu’il existait aussi une pêche dédiée aux grands poissons pélagiques (principalement espadons et marlins). Des espadons, pesant jusqu’à 300 kg, ont été pêchés et ramenés entiers sur le site.
Bien que les particularités topographiques et océanographiques de la zone ont probablement favorisé un rapprochement de la côte de ces poissons pélagiques, il s’agit de la pratique la plus ancienne dans le monde d’une telle pêche. Ces résultats fournissent une nouvelle vision sur l’adaptation maritime et la navigation le long de la côte chilienne dès le sixième millénaire avant notre ère.

Billfish foraging
P. Béarez - UMR 7209

Voir en ligne : Journal of Anthropological Archaeology