Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > À la une

L’herpétofaune fossile et subfossile de la grotte Cadet 2 (Marie-Galante, Archipel de la Guadeloupe, P.-A. F.) : évolution d’une herpétofaune insulaire depuis le Pléistocène supérieur

par Myriam Méziou - publié le

De Corentin Bochaton, Sandrine Grouard, Raphaël Cornette, Ivan Ineich, Arnaud Lenoble, Anne Tresset, Salvador Bailon

Nous étudions ici le matériel herpétofaunistique provenant du site de Cadet 2, situé sur l’île de Marie-Galante, dans l’archipel de la Guadeloupe. L’analyse de ces restes apporte des données inédites concernant le peuplement herpétologique de l’île depuis le Pléistocène supérieur. Elle met en évidence la présence ancienne de certains taxons sur l’île (Eleuthero-dactylus sp., cf. Sphaerodactylus sp., Ameiva sp., cf. Capitellum mariagalantae, Anolis cf. ferreus,cf. Antillotyphlops sp., cf. Alsophis sp. et Colubroidea sp. 1). Elle montre aussi de possibles extinctions datant du Pléistocène (Boa sp. et Colubroidea sp. 2). Nos premiers résultats obtenus sur les faibles variations de la taille des anolis fossiles de Marie-Galante démontrent la grande stabilité des peuplements au cours du temps. Ce travail met en avant la stabilité de l’herpétofaune de l’île durant les périodes précédant l’arrivée de l’homme, puis les modifications considérables qui suivent son installation pendant les périodes précolombiennes, puis modernes.

L’herpétofaune fossile et subfossile de la grotte Cadet 2