Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Annuaire

DOUCHE Carolyne

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209 du CNRS
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
case postale 56
55 rue Buffon
75005 Paris (France)
carolyne.douche@gmail.com





Statut

Doctorante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la co-direction de Pascal Butterlin (UMR 7041 ArScan, équipe « VEPMO ») et Margareta Tengberg (UMR 7209 "Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements") ainsi que sous le tutorat de George Willcox (émérite CNRS).


Intitulé de thèse

Naissance de l’agriculture au Proche Orient : Apport des nouvelles données archéobotaniques de Damascène et du Levant.


Thèmes de recherche développés

Au Levant, le PPNA (Pre Pottery Neolithic A) est marqué par l’installation de communautés villageoises. Cette sédentarité s’accompagne de modifications des pratiques de subsistance, et notamment des ressources végétales. Bien que les plantes utilisées soient encore de morphologie sauvage, plusieurs indices attestent de la mise en place d’une « proto-agriculture ». Celle-ci se caractérise par une augmentation des quantités de céréales et de légumineuses, la multiplication des structures de stockage, ainsi que par l’apparition d’un outillage lithique dédié au traitement des récoltes (couteau à moissonner, faucilles, meules).
A la période suivante - le PPNB (8700 – 6500) – la domestication des plantes est attestée sur bon nombre de sites archéologiques. Parallèlement, la chasse diminue au profit de l’élevage (caprinés, bovinés) ce qui influence la gestion de l’économie végétale (fourrage).
Cette thèse de doctorat porte sur l’étude des carporestes de deux sites syriens : Dja’de el-mughara (PPNA/PPNB ancien) et Tell Aswad (PPNB ancien, moyen et récent). Ces deux villages agricoles sont implantés dans des environnements écologiquement et culturellement distincts. L’objectif principal est donc d’analyser les plantes exploitées, la raison (choix culturel, contraintes écologiques) et les stratégies agricoles employées (recours à l’irrigation, désherbage, moisson). Elle vise ainsi à mettre en lumière les particularités régionales de chacun des deux sites.


Production scientifique

Communications orales
Douché C., Ergun M., Parès A. and Tengberg M. « Exploitation and Uses of Pistachio (Pistacia spp.) in the Neolithic East Mediterranean and the Near East », 20th Annual Meeting of the European Association of Archaeologists, 10-14 September 2014, Istanbul,Turkey.
Posters
Douché C. and Tengberg M. « Plants use at PPNB site of Tell Aswad, Southern Syria”, 9th International Congress on the Archaeology of the Ancient Near East, 9-13 June 2014, Base, Switzerland.
Douché C., Tengberg M. and Willcox G. “Preliminary Archaeobotanical results from Tell Aswad : An Early Neolithic Site in Southern Syria. Excavations 2001-2007”, 16th Conference of the International Work Group for Palaeoethnobotany, 17-22 June 2013, Thessaloniki, Greece.