Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > À la une

Les chasseurs-cueilleurs mésolithiques ont eu accès à des cochons domestiques

par Christine LEFEVRE - publié le

©Ben Krause-Kyora

Dans quelles conditions et à quelle vitesse la domestication des espèces animales s’est-elle répandue en Europe ? Si les premiers animaux domestiques sont arrivés avec les populations d’agriculteurs néolithiques venues du Proche-Orient, on sait peu de choses sur la façon dont les populations de chasseurs-cueilleurs locales ont pu y avoir accès. Seule certitude : agriculteurs et chasseurs-cueilleurs ont vécu côte à côte durant 700 ans au moins…

Une étude internationale menée sur les restes de cochons et sangliers provenant des sites néolithiques et mésolithiques du nord de l’Allemagne et de communautés agricoles voisines vient jeter un pavé dans la mare : « on y montre que les populations mésolithiques Ertebolle ont consommé des cochons domestiques au moins dès 4720-4582 avant notre ère, indique Allowen Evin, biologiste en post-doc au laboratoire Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques et environnement (CNRS/MNHN). C’est 500 ans plus tôt que ce qu’on imaginait ! »

Références : Use of domesticated pigs by Mesolithic hunter-gatherers in northwestern Europe,publié dans Nature Communications le 27 août par Ben Krause-Kyora, Cheryl Makarewicz, Allowen Evin, Linus Girdland Flink, Keith Dobney, Greger Larson, Sönke Hartz, Stefan Schreiber, Claus von Carnap-Bornheim, Nicole von Wurmb-Schwark et Almut Nebel.

Contact : Alloween EVIN - Tel : 01.40.79.48.82 - evin@mnhn.fr

Voir en ligne : Lire l’article