Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Annuaire

GUILLAUD Émilie

Archéo-ichtyologie, Préhistoire, Paléolithique moyen & supérieur, Taphonomie, Morphométrie géométrique

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209 du CNRS
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
case postale 56
55 rue Buffon
75005 Paris (France)
33(0)1 55 43 26 84
emilie.guillaud@mnhn.fr







Statut
Post-doctorant (LabEx BCDiv)

Principales fonctions
Archéozoologue, spécialiste des poissons

Thèmes de recherche
Ma recherche concerne l’analyse des restes de poissons provenant de sites datés du Paléolithique moyen et supérieur. La présence de ces restes dans des niveaux d’occupation humaine questionne sur la capacité ou la volonté d’exploiter le milieu aquatique par les Hommes. Les résultats de ma thèse, portant sur l’éventualité de la pêche au Paléolithique supérieur, ont ouvert des perspectives insoupçonnées qu’il convient de poursuivre et d’élargir temporellement.
La présence de nombreux restes de petits vertébrés (poissons, oiseaux et rongeurs) associés à des prédateurs (rapaces et carnivores) peut mener à chercher d’autres responsables que l’Homme de ces accumulations osseuses. Les objectifs sont donc à la fois méthodologiques et archéologiques : détermination des espèces, identification des traces taphonomiques, mise en place d’un corpus de comparaison d’espèces ichtyophages potentiellement accumulatrices. Ces analyses nous permettront de mieux comprendre l’origine de ces assemblages osseux et contribueront ainsi à la compréhension de la relation Homme/Environnement à la fin du Pléistocène moyen jusqu’au Pléistocène supérieur.
Outre l’identification taxinomique, des études morphométriques sont réalisées sur les taxons considérés comme dominant les assemblages osseux : les salmonidés. La distinction truite / saumon reste très délicate, aucun critère objectif fiable n’étant disponible. Nous mettrons en œuvre des méthodes de morphométrie géométrique appliquée aux contours vertébraux, afin de mieux comprendre la répartition géographique de ces espèces. Par ailleurs, le développement d’analyses scalimétriques, est mis à profit pour tenter de reconstituer la croissance des taxons dans un contexte climatique différent de l’actuel.

Travaux en cours
Poste actuel
2016-2018 : Contrat post-doctoral (Labex BCDiv) « Exploitation des milieux aquatiques au Paléolithique moyen en Europe de l’ouest. L’Homme de Néandertal était-il pêcheur ? » (dir. Philippe Béarez et Marie-Hélène Moncel)
Participation aux projets
2014-2018 : GDR 3644, BioarchéoDat « Biodiversité et environnement : données et résultats de l’archéozoologie et de l’archéobotanique sur le territoire de la France ».
2015-2017 : PCR « Peuplements et cultures à la fin du Tardiglaciaire dans le Nord du Périgord, entre Dronne et Tardoire » (dir. Patrick Paillet).
Depuis 2016 : PCR « Le site de la Roche-Cotard à Langeais (Indre-et-Loire). Enjeux de la connaissance et de la datation d’un site moustérien à productions à caractère symbolique » (dir. Jean-Claude Marquet).

Parcours
- Doctorat, 2014 ; ED227 du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris. Equipe « Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements ».
« Etude archéo-ichtyofaunique des sites magdaléniens du Taillis des Coteaux et de la Piscine (Vallée de la Gartempe, Vienne). Taphonomie, biodiversité et techniques de pêches » (dir. Philippe Béarez et Guy Duhamel).
- Master, 2011, filière « Quaternaire-Préhistoire »du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris.
« L’icthyofaune du Taillis des Coteaux (Vienne). Etude des niveaux magdaléniens : couche IIIa et IIIb » (dir. Philippe Béarez).
- Maitrise, 2009, filière « Archéologie environnementale »de l’Université Paris-Ouest-Nanterre-la-Défense.
« L’ichtyofaune des puits à Châteaubleau. Contribution à l’archéologie du poisson en Gaule » (dir. Paul Van Ossel et Marie-Christine Marinval)

Principales publications
- Guillaud E., Cornette R. & Béarez P. Is vertebral form a good species specific indicator for salmonids ? The discrimination rate of trout and Atlantic salmon from modern to archaeological time. Journal of Archaeological Science. 65:84-92, 2016.
- Guillaud E. Des poissons préhistoriques à la Piscine. Arcade, 11:26-29, 2016.
- Guillaud E. Etude archéo-ichtyofaunique des sites magdaléniens du Taillis des Coteaux et de la Piscine (vallée de la Gartempe, Vienne). Taphonomie, biodiversité et techniques de pêche. Anthropozoologica, 50(1):53-56, 2015.
- Guillaud E. Etude archéo-ichtyofaunique des sites magdaléniens du Taillis des Coteaux et de la Piscine (vallée de la Gartempe, Vienne). Taphonomie, biodiversité et techniques de pêche. Cybium, 39(1):70, 2015.
- Berrouet F., Citerne, P., Guillaud E., Pigeaud R., Paitier H. avec la collaboration de Bonic P., Pinel M-D., Pommier V. & Redou A. Sur un poisson gravé magdalénien de la grotte Margot (Thorigné en Charnie, Mayenne, France). Comptes Rendus Palevol. 17(8) : 727-736, 2014.

Guillaud E. sept 2017