Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Enseignement et formation par la recherche

Co-tutelles de thèse

par Christine LEFEVRE - publié le , mis à jour le

Afin d’offrir à ses doctorants un éventail de compétences élargi, de les plonger dès le début dans une ambiance nationale ou internationale, de les initier à différentes vies de laboratoires et de les doter d’une meilleure pratique de l’anglais, nous avons développé une politique de co-tutelle très active. Elle nous permet en outre d’accéder plus facilement à des financements.
Bien que les co-tutelles entre laboratoires français ne soient plus reconnues par le Ministère, nous avons actuellement au laboratoire deux doctorants dans ce cas. Les partenaires sont dans un autre laboratoire du Muséum (E. Guillaud) et à l’Université Montpellier 3 (J. Ros) . En outre, N. Nocus est rémunérée pour moitié sur allocation ministérielle et pour moitié par le « Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan » (PAIR). Pour tous ces étudiants, les deux parties étant représentées dans leur comité de pilotage.
Avec l’étranger, nous avons également développé une politique de co-tutelle, notamment avec l’Université d’Aberdeen. Deux de nos doctorants font actuellement l’objet d’une convention de co-tutelle avec cette dernière (J. Daujat et A. Hulme-Beaman), et partagent leur temps entre leurs universités de rattachement (par tranche annuelle, bien sûr).