Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Annuaire

SKORUPKA Matthias

Archéozoologie - Sociétés 1er millénaire avant notre ère – Péninsule Arabique

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209 du CNRS
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
case postale 56
55 rue Buffon
75005 Paris (France)
33(01) 40 79 35 86

skorupka@mnhn.fr

Statut

Doctorant au Muséum national d’Histoire naturelle sous la direction de M. Mashkour (CNRS, UMR 7209, Paris).

Thèmes de recherche développés

Les sacrifices, rituels et divinités du premier millénaire av J.-C. nous sont historiquement connus par l’archéologie, l’épigraphie ainsi que par l’iconographie. Que ce soit au Yémen ou aux Émirats Arabes Unis, le monde animal est particulièrement présent dans les cultes préislamiques. En effet, le panthéon sud-arabique est peuplé de dieux à l’effigie d’animaux, tels que Almaqah, le dieu taureau parfois appelé « seigneur des ibex de Sirwah », ou encore le dieu Athtar dont l’attribut est la gazelle. De même, aux Émirats Arabes Unis on rendait un culte à un dieu serpent. Des inscriptions sud-arabiques nous indiquent l’existence de sacrifices dont certains s’achevaient par des festins, ou encore des chasses rituelles.

Au cours des dernières années, des fouilles archéologiques ont livré des ossements d’animaux, notamment dans des contextes cultuels. Notre étude se base principalement sur la faune du temple sud-arabique de Sirwah, dédié au Dieu Almaqah (Royaume de Saba / 7ème BC – 4ème AD), ainsi que sur celle du sanctuaire de Bithnah datant de l’Age du fer (EAU) :
- Des fosses trouvées dans le sanctuaire de Bithnah ont livré un nombre important de restes de caprinés domestiques portant des traces de découpe et de cuisson. Ces animaux appartiennent à toutes les classes d’âge, mais la majorité d’entre eux ont été tués avant l’âge de deux ans. Les traces de préparation semblent indiquer que les animaux ont été consommés lors de ces rites, mais la présence d’animaux très jeunes et âgés nous interroge quant à la réelle signification de ces sacrifices.
- Un grand nombre d’ossements ont été retrouvés dans l’une des pièces du temple d’Almaqah de Sirwah. Ce dépôt est quasiment exclusivement composé d’un os de la cheville de caprinés domestiques (l’astragale), ainsi que de crânes de bovins domestiques. La nature symbolique des dépôts de crânes de bovins est attestée dans tout le Proche-Orient ainsi qu’en Afrique de l’Est où des milliers de bucranes ont été retrouvés dans la nécropole de Kerma au Soudan. Mais la présence d’astragales reste plus problématique. Sont-elles des dépôts votifs ? Ont-elles pu servir à rendre l’oracle dont fait mention une inscription découverte dans le temple même d’Almaqah ?

L’étude de ces dépôts osseux en contexte cultuel dans les contextes yéménite et émirati au premier millénaire av. J.-C est une première tentative de comprendre la pensée symbolique de ces sociétés au travers d’une étude archéozoologique.

Production scientifique


- (sous presse), Benoist A., Pillaut S. & Skorupka M., « Rituels associés au symbole du serpent en Arabie orientale au cours de l’Age du Fer (1200–300 av. J.C.) : l’exemple de Bithnah (Emirat de Fujairah) ». In C. Robin & I. Sachet (eds), Dieux et déesses d’Arabie : images et représentations. Compte rendu de la table ronde tenue au Collège de France les 2 et 3 octobre 2007.
- (à paraître), Skorupka, M., Marjan, M., & A. Benoist. Analyse des vestiges osseux de Bithnah-44. Quatre ans de recherches dans l’Émirat de Fujairah : la vallée de Bithnah au cours de l’Age du Fer. BAR. Oxford, Archaeopress.
- (à paraître), Skorupka, M. & Marjan, M. La morphologie des moutons et chèvres de Bithnah. Quatre ans de recherches dans l’Émirat de Fujairah : la vallée de Bithnah au cours de l’Age du Fer. Oxford, BAR Archaeopress.
- 2010, « Les “désert kites” yéménites : une relecture critique des données », Chroniques Yéménites, n°16, CEFAS, Sanaa.
- 2003, A. Benoist, V. Bernard, A. Hamel, F. Saint-Genez, J. Schiettecatte, & M. Skorupka, L’Âge du Fer à Bithnah (Emirat de Fujairah) : campagnes 2001-2002, Proceedings of the seminar for Arabian Studies, volume 34, p.17-34.

Séminaires / Conférences
- Archéozoologie, rituels et sacrifices au cours du premier millénaire dans la péninsule Arabique (Yémen, Emirats Arabes Unis), au CEFAS (Centre Français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa), le 4 décembre 07, Yémen.
- The South-Arabian rituals, archaeozoological contributions : example of the Almaqah temple of Sirwah (Yemen), XIIIèmes rencontres sabéennes, le 5 juin 2009, Paris (visible sur : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/).
- Les rituels sudarabiques : contribution de l’archéozoologie au travers l’étude du temple d’Almaqah de Sirwah (Yémen) », conférence publique, Université de Sana’a, Faculté des lettres, département d’archéologie, le 20 décembre 2009, Sanaa, Yémen.
- Animal offerings in the Sabean kingdom. The case of the Almaqah temple of Sirwah (Yemen), 10th International ASWA Meeting, le 30 juin 2011, Bruxelles.

Principales responsabilités scientifiques et administratives


- Depuis 2009 : membre du comité de rédaction de la revue Chroniques Yéménites, publiée par le Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales de Sanaa (CEFAS), Sanaa.
- Organisation de l’exposition "Quarante ans de présence archéologique française au Yémen", du 3-10 novembre 2010, au Centre Yéménite d’Étude et de Recherche, Sanaa, Yémen.