Partenaires

CNRS


Search


Home > Annuaire

RUAS Marie-Pierre

Agrodiversité, affouragement, alimentation, fruits, techniques culturales, palethnobotanique, plantes des rituels, patrimoines végétaux, sociétés historiques pré-industrielles, plantes et pratiques, terroirs

Muséum national d’Histoire naturelle
UMR 7209
Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements
case postale 56
55 rue Buffon
75005 Paris (France)
33(01) 40 79 81 95
bâtiment 48, 2e étage, porte 207
ruas@mnhn.fr




Statut
Directrice de recherche au CNRS

Principales fonctions
- Archéobotaniste, spécialité graines et fruits archéologiques (assemblages carpologiques)
- Responsable scientifique du plateau technique archéobotanique
- Membre du Conseil de laboratoire

Thèmes de recherche
- Histoire des espèces végétales et des patrimoines phytotechniques des sociétés historiques préindustrielles en France et au Maroc.
- Systèmes techniques et espaces d’exploitation, de transformation et de consommation des plantes aux périodes médiévales et modernes (agricultures, horticultures, pastoralismes, alimentions).
- Adaptations des pratiques aux environnements contraignants (montagne, région présaharienne).
- Plantes dans les pratiques funéraires des périodes médiévales et modernes.
Héritages, diffusion, voies d’introductions et adoption des nouvelles plantes (allochtones/néophytes/exotiques) au cours des périodes historiques : France - Méditerranée - Europe des grandes découvertes.

Mes recherches contribuent à étudier les modes d’exploitation, de transformation, de consommation des plantes et leur transmission dans les sociétés historiques préindustrielles en France métropolitaine et au Maroc. Elles s’appuient sur les assemblages carpologiques lus dans leur contexte de dépôt et convoquent nécessairement les sources écrites et iconographiques relatives aux connaissances et usages des plantes. Ces données éclairent leurs utilisations et leurs places dans les systèmes techno-culturels pour l’alimentation, l’affouragement, l’artisanat…, principalement médiévaux et modernes, et contribuent à l’identification de la fonction des espaces d’activités ou des structures (traitement, stockage, rejet).
En retraçant l’histoire singulière des espèces ou des catégories économiques (céréales, légumineuses, fruitiers, plantes techniques, fourragères…), je tente de définir les statuts et les rôles que les sociétés historiques leur attribuaient dans leurs patrimoines techniques et culturels selon les nomenclatures vernaculaires (plante sauvage / cultivée / domestique ; nouvelle /rare / usuelle ; exotique / indigène). Une lecture diachronique et géographique des attestations d’espèces permet d’en suivre les héritages par la diffusion, l’introduction, l’adoption/abandon ainsi que la redécouverte.
Les espèces fruitières (fraisiers, cerisiers, arganier…) et les espaces de l’élevage (prairies, pâtures) sont deux de mes angles d’approche : d’une part, sur le rôle de la cueillette et de ses espaces, d’autre part, sur la diversification variétale (cultivars) et environnementale (types de prairies). Ces deux volets sous-tendent, en effet, les questions de l’acclimatation d’espèces introduites, des domestications par les sociétés historiques d’espèces spontanées mais exploitées, de la pratique des prairies semées et des cultures fourragères, du rôle des espèces et des espaces sauvages pour l’approvisionnement et la diversité génétique des cultures horticoles (transplantation de souches sauvages et porte-greffe) et dans l’alimentation. Un autre aspect que j’aborde porte sur les plantes associées aux contextes funéraires dont celles de l’embaumement médiéval et moderne. Il concerne les techniques de préparation des baumes, l’origine, l’état et la qualité des ingrédients végétaux ainsi que leurs valeurs rituelles.
En France, mes thématiques s’appliquent aux régions tempérées (Nord-ouest, Centre, région parisienne) et méditerranéennes (Languedoc, Provence). Certains travaux documentent les agricultures de montagne de l’âge du Bronze au Moyen Âge (Pyrénées, Provence alpine).
Au Maroc, le site de Rirha (plaine du Gharb), implanté sur les terrasses alluviales de l’oued Beht, permet d’éclairer de façon diachronique les pratiques d’exploitation des ressources végétales et des espaces depuis les aménagements maurétaniens, l’essor et l’abandon de la cité antique et les installations à la période islamique. Dans l’Anti-Atlas, le site médiéval d’Îgîlîz et son environnement montagnard semi-aride actuel constituent un observatoire archéologique et ethnobotanique sur les différents terroirs investis avec l’exploitation sylvo-agro-pastorale de l’arganier (Argania spinosa) et son association avec une polyculture étagée en technique irriguée ou sèche et l’élevage caprin-ovin.

Travaux en cours
Responsabilité/coordination
- Programme Convergence de la Comue Sorbonne-Universités HARGANA (2014-2015) "Histoire et Archéologie des Ressources biologiques et stratégie de Gestion vivrière de l’ArgaNeraie médiévale en montagne Antiatlasique (Maroc)" - IDEX-Sorbonne-Universités convergences - projet (responsables J.-P. Van Staëvel, Paris 4 UMR UMR8167 et M.-P. Ruas CNRS UMR 7209).
- GDR 3644, CNRS INEE BIOARCHEODAT(2015-2019) - Sociétés, biodiversité et environnement : données et résultats de l’archéozoologie et de l’archéobotanique sur le territoire de la France (CNRS-INRAP-MNHN)/ J.-D. VIGNE, UMR 7209, Paris – co-resp. : L. Gourichon et M.-P. Ruas de l’opération 4 Synthèses thématiques.

Membre partenaire / participante
- ANR VINICULTURE (2017-2019) Projet de Recherche Collaborative, Défi 8 DS08 – Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives, Vignes et vins en France du Néolithique au Moyen Age. Approche intégrée en archéosciences / resp. L. Bouby, UMR 5554 CNRS-ISEM – membre partenaire
- PCR Cerdagne (204-2016) Ministère Culture, SRA Languedoc-Roussillon - « La transition âge du Bronze – âge du Fer en Cerdagne, origine des influences » resp. P. Campmajo, UMR 5608 TRACES – CRPPM, Toulouse – membre participante
- GDR 3353 CNRS INEE MOSAIQUE(2015-2019)- Agroécosystèmes, Agrobiodiversités et Environnement Domestication et Innovations (MOSAÏQUE) / resp. Y. Aumeeruddy-Thomas, CNRS, UMR 5175, Montpellier – membre participante.
- GDR CNRS INEE ANF –(2016-2020) - Inventaire des espèces végétales introduites sur le territoire national :Archéophytes et Néophytes de France (ANF)/ Cécile Brun, UMR 6566, Rennes et G. Fried, – membre participante
- Programmes archéologiques de la Casa de Velázquez
Coopération scientifique maroco-française " La montagne d’Îgîlîz et le pays des Arghen. Enquête sur l’histoire du peuplement rural dans le Sud marocain au Moyen Âge et à l’époque prémoderne " resp. J.-P. Van Staëvel (Univ. Paris Sorbonne 4 UMR 8164) ; A. S. Ettahiri (INSAP, Rabat), A. Fili (Univ. El Jadida).
Coopération scientifique maroco-française « Rirha(Sidi Slimane, Maroc)Une ville antique et médiévale de la plaine du Gharb » resp. C.-A. de Chazelles (CNRS UMR 5140), M. Kbiri Alaoui, (INSAP, Rabat), A. Ichkhakh (Délégation de la Culture d’Essaouira).

Enseignement
Muséum national d’histoire naturelle, Paris
Master Recherche « Évolution, Patrimoine Naturel et Sociétés »

• Spécialité Quaternaire et Préhistoire (QP) parcours Archéologie et Biodiversités
- QP 21 Sociétés, pratiques et environnements : approches bioarchéologiques. - cours « Agriculture et techniques agricoles en France antique, médiévale et moderne »
- QP 22 Diversité anatomique et taxinomique en archéobotanique. - TP sur les fruitiers
• Spécialité Environnement, Développement, Territoires et Sociétés (EDTS)
- EDTS 19 Anthropologie de l’alimentation (Adaptabilité, évolution et alimentation humaines). - cours "Histoire des plantes alimentaires en France (archéobotanique)"

Université Paris-Sorbonne Paris IV
Master Recherche « Archéologie : textes, terrain, vestiges »

• Séminaire de Méthodologie : Sciences et Techniques – Archéobotaniqu
- 3 cours dispensés - "Nouvelles plantes alimentaires en France historique", - "Agricultures et fructiculture aux périodes médiévales et modernes en France", - "Plantes exploitées au Maroc et en Péninsule ibérique aux périodes islamiques "

Sorbonnes-Universités
Collège des Licences de la Sorbonne Paris 4 & Paris 6, UFR Histoire et Archéologie

• Module UE P2R « Patrimoine, Rencontre et Réussite », Conservation et valorisation scientifique du patrimoine culturel (resp. J.-P. Van Staëvel, Paris 4 et L. Bellot-Gurlet UPMC)
- Cours dispensé en coll. avec J.-P. Van Staëvel et L. Bellot-Gurlet « Ressources agricoles et gestion vivrière dans la montagne marocaine au Moyen Âge : archéologie, archéobotanique, et analyse de contenus »,

Encadrement
- Entre 2007 et 2016 : Direction de 6 mémoires de Masters en carpologie médiévale et en ethnoécologie-bioarchéologie, (Univ. de Toulouse 2, Univ. Montpellier 3 et Paris 1, Muséum nat. d’hist. Nat.)
- 2010-2013 : Direction d’un doctorat Jérôme Ros : Agrobiodiversité, pastoralisme, terroirs et patrimoines vivriers en Roussillon de la Protohistoire au Moyen Age : archéobotanique et ethnoarchéologie, École doctorale du Muséum National d’Histoire Naturelle, Co-Direction : M.-P. Ruas (CNRS) et C. Raynaud (CNRS),
- Entre 2007 et 2016 : Membre de comité de pilotage de 2 doctorats du Muséum
- 2014 : co-encadrante d’un post-doc CDD sur l’étude éco-anatomique du bois d’arganier (Argania spinosa) : référentiels actuels et médiévaux, Anti-Atlas (Maroc) - projet HARGANA (co-encadrant J.-F. Terral, Montpellier 2, ISEM).

Parcours
HDR soutenue en 2011 : « Semences pour l’histoire des patrimoines végétaux cultivés et sauvages, des pratiques d’exploitation et de leurs espaces en France (1er-18e siècle) », Université François Rabelais de Tours.
Postes
CR2 puis CR1 Toulouse 1994-2007
CR1 Montpellier 2007-2009
CR1 puis DR2 Paris depuis 2010

Principales publications
Ouvrage
- Ruas M.-P. (2002). Productions agricoles, stockage et finage en Montagne Noire médiévale : le grenier castral de Durfort (Tarn), Paris, MSH, (Documents d’Archéologie Française, 93), 231p.

Co-direction d’ouvrage
Ruas M.-P. & Vigne J.-D. (éds) (2005). « Cultures et élevages par monts et par vaux : quelle lecture archéologique ? », actes de la table ronde du projet ACI réseau MSHS-Toulouse « Anthropisation et histoire de l’environnement dans les montagnes du sud de l’Europe » Penne-du-Tarn (Tarn) 8-10 mai 2004, Publications scientifiques du MNHN, Paris, Anthropozoologica, 40 (1).
- Ruas M.-P. (dir.) comité éditorial : Mane P., Bouby L., Pradat B., Durand A., Puig C., Terral J.-F. et Boissinot P. (éds.) (2016), Fruits d’ici et d’ailleurs – Regards sur l’histoire de quelques fruits consommés en Europe, éditions Omniscience, collection Histoire des savoirs, Paris, 576p.

Articles
- Ruas M.-P. (1992). « The archaeobotanical record of cultivated and collected plants of economic importance from medieval sites in France », in : Pals J.-P., Buurman J. & Van Der Veen M. (eds), « Festschrift for Professor Van Zeist », Elsevier Publishers Sciences, Review of Palaeobotany and Palynology. An International Journal, Amsterdam, N° spécial, 73 (1-4) : 301-314.
- Ruas M.-P. (1996). « Éléments pour une histoire de la fructiculture en France au Moyen Age: données archéobotaniques de l’Antiquité au XVIIe siècle. », in : Colardelle M. (dir.), L’Homme et la nature au Moyen Age, actes du Ve Congrès international de la Société d’Archéologie Médiévale, (Grenoble 6 - 9 octobre 1993), Paris Errance : 92-105.
- Ruas M.-P. (2003). « Des grains aux pratiques : le traitement des céréales au XIVe siècle en Montagne Noire. », in : Anderson P. Cummings L. Schippers T. & Simonel B. (éd.), Le traitement des récoltes : un regard sur la diversité du Néolithique au présent, actes des XXIIIe Rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes, Juan-les-Pins, Antibes 17-19 oct. 2002, ADPCA : 173-200.
- Ruas M.-P. (2005). « Aspects of early medieval farming from sites in Mediterranean France. », in : Buxo R., Jacomet S. & Bittman F. (eds), Interaction between Man and Plants. New Progress in Archaeobotanical Research, Actes du 13e Symposium de l’IWGP, Girona (Spain) may 2004, Vegetation History and Archaeobotany 14(4) : 400-415
- Ruas M.-P. (2008). « Pré, prairies, pâturages : éclairages archéobotaniques. », in Brumont F. (éd.), Prés, et pâtures en Europe occidentale, actes des 28e Journées Internationales d’Histoire de Flaran Centre culturel de l’abbaye de Flaran (Gers), sept. 2006, Flaran, 28 : 13-43.
- Hadjouis D., Corbineau R., Ruas M.-P., Verdin P., (2011). « Techniques d’embaumement sur le corps d’un noble anglais mort de la peste (Saint-Maurice, Val-de-Marne), in : Charlier Ph. (dir.), Actes du 3ème Colloque International de Pathographie, Bourges, 3-5 avril 2009, éditions de Boccard : 31-62.
- Hallavant C. et Ruas M.-P. (2014) “The first archaeobotanical evidence of Spinacia oleracea L. (spinach) in late 12th–mid 13th century A.D. France”, Vegetation History and Archaeobotany 23: 153–165.
- Ruas M.-P., Ros J., Terral J.-F., Ivorra S., Andrianarinosy H., Ettahiri A. S., Fili A., Van Staëvel J.-P. (2016). « History and Archaeology of the emblematic Argan tree in the medieval Anti-Atlas Mountains (Morocco) », Quaternary International 404:114-136.
- Ruas M.-P. (2016). « Lieux de cueillette, lieux de culture : les fruits à la croisée des chemins. », » In : Ruas M.-P. (dir.), Mane P., Bouby L., Pradat B., Durand A., Puig C., Terral J.-F. et Boissinot P. (éds), Des fruits d’ici et d’ailleurs- Regards sur l’histoire de quelques fruits consommés en Europe, Paris, collection Histoire des Savoirs, Éditions Omniscience : 287-322.

Responsabilités administratives et scientifiques
Membre du conseil de laboratoire de l’UMR 7209
Membre du bureau du GDR Bioarcheodat (depuis 2014)
Membre du comité scientifique de l’IEHCA
Membre du comité de rédaction de la revue internationale Food and History
Rapporteur occasionnelle pour les revues Vegetation History and Archaeobotany, Archéosciences, Revue Archéologie d’Ile-de-France, et actes de colloques.

Bibliographie - Ruas M-P